Les Peintres de l'Armée octobre 200 à eptembre 2021
Présents depuis plusieurs siècles sur les théâtres d'opérations militaires pour illustrer les grandes actions militaires et guerrières de leur temps. Ils restent des témoins irremplaçables alliant la retranscription de la réalité, de l'esthétique et de leur vision personnelle.
Les Peintres des Armées, civils ou militaires, appartiennent à quatre spécialités distinctes : peintres de l'armée, peintres de la marine, peintres de l'air et de l'espace, peintres de la gendarmerie.
Ils sont peintres, graveurs, sculpteurs, dessinateurs ou photographes et présentent leurs œuvres tous les deux ans au cours des salons organisés par les états-majors.
Les Peintres des Armées, civils ou militaires, appartiennent à quatre spécialités distinctes : peintres de l'armée, peintres de la marine, peintres de l'air et de l'espace, peintres de la gendarmerie. Ils sont peintres, graveurs, sculpteurs, dessinateurs ou photographes et présentent leurs œuvres tous les deux ans au cours des salons organisés par les états-majors.
Allô au large, Mer et télécommunications octobre 2019 à novembre 2020

Les déplacements par voie de mer nécessitent des techniques bien différentes des voyages par la terre ferme, il en est de même pour les télécommunications.

Matériels et techniques spécifiques ont dû être inventés ou adaptés pour répondre à ces problématiques particulières : comment échanger des messages d’un navire à l’autre, d’un bateau à la terre ferme, ou entre deux terres séparées par la mer ?

Au cours d’une exposition faisant la part belle à la présentation de matériel original et aux maquettes de démonstration, le musée des Transmissions explorera le monde particulier des communications en mer.

Le visiteur découvrira alors non seulement les réponses techniques apportées aux problématiques spécifiques à ce milieu, mais aussi toutes les contributions croisées entre le monde maritime et l’ensemble des sciences de la communication : l’interopérabilité des systèmes radio, l’aide apportée par la radio à la navigation, le rôle des « top horaires » de la tour Eiffel, la radiodiffusion de la météo… Les communications des navires militaires possèdent leurs propres contraintes auxquelles sont apportées des réponses spécifiques ; ces enjeux seront particulièrement détaillés, ainsi que leurs conséquences, puisqu’il s’agit d’éléments indispensables pour que la France assure sa présence au-delà de la métropole.

Les multiples anecdotes qui émaillent cette histoire originale deviendront prétextes à l’explication de phénomènes scientifiques. Chaque avancée scientifique sera mise en perspective avec les impacts qu’elle aura sur les sociétés humaines. Tous les enjeux habituels des moyens de communication se retrouvent en mer mais leurs effets sont démultipliés : simplification des échanges, multiplication des usages, problèmes de confidentialité, raccourcissement du temps et des distances…

Au terme de ce voyage maritime, chacun pourra évaluer les différences qui persistent entre le monde terrestre et le monde marin à l’heure du satellite et de l’espace.

Témoins de la Grande Guerre 5/10/2018 au 15/09/2019

« Il s’agit bien sûr de révéler ce qui n’est pas vu, de raviver la mémoire des instants passés à partir de la confrontation de ces traces laissées. Cette transition d’un temps vers l’autre sollicite l’imagination et s’inscrit dans un cycle de devoir mémoriel » (G. Caffiery)

50 colombogrammes, 50 photographies pour évoquer l’Histoire. Galerie photographique en noir et banc dont les clichés, pris par le lieutenant-colonel Geoffroi Caffiery, illustrent le contenu des messages emportés par les pigeons voyageurs (colombogrammes) de la Grande Guerre.

Ces colombogrammes placés dans leurs contextes (rapport secret, journal de marche et opérations, etc…) participent à la fabrication de véritables récits et sont mis en rapport avec des photographies prises essentiellement sur les lieux mêmes de leur rédaction.

Dimension humaine et tension dramatique de l’Histoire sont restituées grâce à ces clichés.

5 régiments à l'honneur 09/2017 à 09/2018

La circulation de l’information a toujours été un facteur important et essentiel dans la gestion des crises, la conduite des opérations ou le fonctionnement quotidien de notre armée de Terre.

Les transmissions forment une Arme de l'armée de Terre depuis une date relativement récente, le 15 février 1942. Elle est "l'arme qui unit les armes », spécialiste dans la mise en œuvre des Systèmes d’Information et de Communication (SIC) militaires.

Les militaires transmetteurs surveillent, sécurisent ces systèmes d'information et de communication et assurent le fonctionnement des stations et matériels de communication (installation, sécurité, raccordements, chiffrement, gestion des abonnés et configurations/supervision du réseau).

La nouvelle exposition met à l’honneur cinq régiments de transmissions opérationnels :

28e RT d’Issoire, 40e RT de Thionville, 41e RT de Douai, 48e RT d’Agen, 53e RT de Lunéville

Chaque régiment possède une histoire spécifique retracée à travers photographies, mannequins, fanions, insignes et objets de mémoire, habituellement présentés dans les régiments où ils ne sont pas accessibles aux visiteurs.

Joomla Extensions